Home Actualité Haute Horlogerie

A. Lange & Söhne : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Jérôme
Le 30 juin 2017
I

Il y a les moments qui passent sans laisser de trace, et ceux dont on se souvient à jamais. Il y a les montres qui donnent à peu près l’heure et celles que l’on ne se lasse jamais de regarder, sans même se soucier un instant du temps qui passe. Parmi les grandes maisons qui produisent ces garde-temps d’exception,  il y a A. Lange & Söhne, la prestigieuse manufacture de Glashütte.

A. Lange & Soehne - Lange 1 Moonphase

C’est sur la petite île de La Palma, bastion espagnol de l’archipel des Gran Canarias, que nous avons eu le privilège de redécouvrir les nouveautés qui nous avaient été présentées en janvier dernier. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard et qui, vous allez le découvrir, va si bien à cette maison qu’on ne peut qualifier que d’exceptionnelle. C’est une histoire de montres qui ont les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles, que je vous raconte aujourd’hui…

Observatoire du Roque de los Muchachos - La Palma, Gran Canarias

L’observatoire du Roque de los Muchachos

Avant de parler montres, j’aimerais vous présenter un lieu marquant et paradoxalement peu connu, loin, très loin des lumières de la ville. L’observatoire du Roque de los Muchachos, où nous nous sommes rendu, n’a rien de mondain. L’île de La Palma non plus. Ce cailloux espagnol au large de la côte mauritanienne est pourtant un très haut lieu d’observation astronomique, d’importance mondiale puisqu’il se classe 3ème, juste après les observatoires de Hawaï et du Chili et regroupe les investissements en la matière de nombreux gouvernements.

Observatoire du Roque de los Muchachos - La Palma, Gran Canarias

Un centre d’études spatiales qui accueille les esprits les plus brillants lorsqu’il s’agit de débattre des questions qui fascinent notre espèce. Des questions comme celles de la nécessité de voyager dans l’espace et des possibilités d’existence de formes de vie intelligentes sur des planètes extra-solaires. Des invités aussi prestigieux que les astronautes d’Appolo 11 Buzz Aldrin (… accompagné de sa speedmaster) et Neil Armstrong mais aussi de très nombreux prix Nobel de physique, de chimie et d’astrophysique ainsi que les superstars des sciences Stephen Hawking (The Theory of Everything) et Brian May.

Tout cela pour vous dire qu’en terme de sérieux, dans le domaine, on ne fait pas franchement beaucoup mieux… Et pourtant. Et pourtant lorsque la nuit tombe et qu’on prend le temps de lever les yeux pour découvrir la voie lactée, avec ou sans télescope, on oublie instantanément les multiples PhD et on ne peut être que subjugués par la beauté du ciel, lorsqu’on ne se prend pas à rêver sur l’avenir de l’humanité…

De jour comme de nuit, cet observatoire est à la fois un haut lieu scientifique et un endroit duquel se dégage paix et sérénité. Ce n’est pas incompatible et c’est exactement en cela que les créations A. Lange & Söhne y étaient tant à leur place. Laissez-moi m’expliquer…

Observatoire du Roque de los Muchachos - La Palma, Gran Canarias

A. Lange & Söhne : Haute horlogerie, design & poésie

Nous connaissons tous A. Lange & Söhne pour être actuellement à la pointe de la pyramide de la haute-horlogerie. Mais ce n’est pas tout. Si la Maison allemande fait preuve de génie technique dans la conception et la réalisation de ces mouvements, elle fait également preuve de beaucoup de poésie et d’un graphisme d’une grande clarté quant à l’affichage de ses multiples complications… Démonstration.

A. Lange & Soehne - Lange 1 Moonphase

Prenons simplement en exemple cette Lange 1 Moonphase. Au sein de ce boitier en or blanc de taille contenue (38,5mm) se cache le calibre L.121.3. Un calibre de manufacture de 438 composants et affichant 47 rubis pour une réserve de marche de 72h. Sérieux donc. 

Cette pièce affiche les heures, les minutes, une petite seconde excentrée ainsi qu’un indicateur de phase de lune, une grande date à double-guichet sans oublier une grande réserve de marche. Beaucoup d’informations pour un petit cadran… et pourtant. Le design de ce cadran et les proportions utilisées ainsi que le positionnement des inscriptions le rendent aéré, extrêmement lisible et d’une grande clarté. Ils auraient pu s’arrêter là, mais non…

Lorsque la nuit tombe, un indicateur jour / nuit, se cache dans cette phase de lune, de la manière la plus poétique qu’il soit. Le ciel devient bleu nuit et se rempli d’étoiles. Une conception subtile et selon nous géniale qui nous encourage à quitter la ville et ses lumières pour regarder vers le ciel. Et les exemples sont nombreux, même lorsqu’on va chercher au sein de leurs collections, les pièces les plus complexes. Zeitwerk, Tourbograph, j’en passe et des meilleures, faites le test vous-même et vous verrez… ces 3 composants sont à chaque fois bel et bien présents : génie technique, lisibilité graphique et poésie. L’apanage des plus grands. 

C’est un petit peu comme si un astrophysicien était en même temps guitariste et pianiste d’un groupe de Rock légendaire et construisait de ses mains sa célèbre guitare “Red Special” à l’âge de 16 ans dans du bois de cheminée qu’un voisin s’apprêtait à jeter… à la tienne Brian May !  Vous me suivez ? C’est un brin énervant, je vous le concède, mais c’est aussi selon moi le summum du cool !

J’espère que vous comprenez mieux, après ces quelques lignes, mon attachement et mon admiration pour cette maison qui ne cesse de faire rêver et qui à l’instar de bien d’autres grandes maisons d’horlogerie ou d’indépendants qui jouent dans la cour des grands, possède encore ce supplément d’âme et cette modernité qui la caractérise.

…Et si des vacances ou un déplacement professionnel vous emmenaient vers les Grands Canaries, essayez de faire un crochet par la petite île de La Palma, les yeux rivés vers le ciel, je vous le promets, vous ne le regretterez pas…