fbpx
Bruno Croizé nous parle de Sismeek, de son actualité et de son devenir !

Bruno Croizé nous parle de Sismeek, de son actualité et de son devenir !

Lors de ma première rencontre avec Bruno Croizé, fondateur de la marque de montres Sismeek, j’ai tout de suite compris que ce jeune entrepreneur en avait dans la tête. Mais pas seulement. Le genre de mec qui agit bien plus qu’il ne parle.

Le genre de mec qui, lorsque je lui dis : “Hey, ce serait plutôt cool de mettre ta montre au poignet du skateur là bas ! T’en pense qu…. ?”, ne me laisse même pas le temps de terminer ma phrase pour se diriger vers sa cible d’un pas décidé et de lui demander aimablement si faire quelques “tricks” avec une montre Sismeek au poignet ne le dérangerait pas.

Bref. Bruno, il sait où il veut aller et quand il s’est décidé à faire quelque-chose. Il le fait. Si bien que parfois, il en perd quelques-uns en chemin. C’est le risque lorsque l’on a des idées et que l’on s’obstine à arriver à ses fins.

C’est pourquoi, lorsqu’il m’a présenté sa nouvelle collection et le devenir de Sismeek, je lui ai proposé d’en faire de même sur Les Rhabilleurs.

Il a dit Banco. J’ai rétorqué : Tu bluffes Martoni”. Ni une ni deux il me dit : “T’essaies de gagner du temps ?”. Je lui dis que je vois pas le rapport. Bref. Nous y voilà. Permettez-moi de vous présenter le renouveau de Sismeek à travers 10 questions à Monsieur Bruno Croizé.

Bruno Croize Montres Sismeek

G : Qui est Bruno Croizé ?

Un homme libre et passionné, généreux et excessif.​

G : A quand remonte les origines de Sismeek ?

Les origines de Sismeek remontent à une idée simple lors d’une croisière autour de la Corse. De cette inspiration est née, à la fin de l’année 2011, une première collection de plongée déclinée en douze couleurs.

Cette collection fit un raz-de-marée en Asie​ ​avant d’arriver en France et de faire valoir ses premiers faits d’armes au sein de la Marine Nationale.​

Sismeek Seadiver Commando

G : Sismeek, une marque de montres en plein renouveau. Peux-tu nous expliquer ton cheminement ? Nous en dire plus ?

Sismeek est née d’une collection de montres simples et épurées qui a été un vrai succès commercial. Passionné d’art et de défis techniques, j’ai voulu apporter un pilier de plus à la marque en réalisant des éditions limitées avec des artistes et des designers. Les éditions limitées se sont multipliées et ont touché des domaines très variés.

Nous communiquions plus ou moins sur ce que nous faisions. Dès les balbutiements de la marque nous avons travaillé avec l’armée française. Au cours de mes études, j’ai passé un an dans la Marine Nationale et des liens étroits se sont développés.

Montre Sismeek Seadiver Commando

Nous avons toujours réalisé des montres militaires mais de façon confidentielle sans forcément trop en parler. Le développement des liens entre l’Armée française et Sismeek est devenu tellement fort qu’après 4 ans nous avons fait le choix de nous dédier au monde militaire et de faire de cette expertise, de cette passion, un crédo.

Ce cheminement est finalement naturel. Il s’agit pour nous de revenir à l’ADN de la marque et de cultiver une passion pour la chose militaire, l’extrême et la technicité.

Sismeek Seadiver Commando Cadran

G : Peux-tu nous résumer son esprit, son ambition et sa philosophie pour ces prochaines années ?

Il s’agit d’une histoire de passion ; de passion pour l’action.

Elle nourrit l’ambition de créer des montres extrêmes, uniques et puissantes​, des montres prêtes à affronter les théâtres d’opération et qui marque​nt​ ​leur caractère dans les univers chics et élégants.​

P​uissance​ et robustesse, caractère et élégance – Un retour aux sources, un révélateur de Passion.

Sismeek Seadiver Commando Couronne

G : Le « Made in France », plus qu’un label, une véritable preuve patriotique ?

Nous avions jusqu’à la fin de l’année 2013 plutôt l’habitude de travailler avec la Suisse. Mais très rapidement en travaillant avec les forces armées françaises, la question du “Made in France” a été soulevée.

Il y avait un vrai souhait des unités avec lesquelles nous collaborions de porter un produit français. Alors oui il y a un soupçon de patriotisme mais surtout de savoir-faire… Nous ne réalisons pas seulement l’assemblage de nos montres en France ; la plupart des composants de la collection Seadiver sont fabriqués en France. ​

G : Quel(s) modèle(s) portes-tu aujourd’hui ? Pourquoi ?

Seadiver édition limitée pour les Forces sous marines françaises. C’est une montre que j’affectionne particulièrement. Elle a un caractère exclusif, elle a une identité inimitable, elle reprend des codes uniques et est inspirée d’une histoire, d’un monde si particulier : celui des sous-marins militaires.

C’est une des premières séries limitées que nous avons faites pour l’armée françaises, elle est le symbole d’un tournant fort pour la marque.

Et il y a quelque chose de sensationnel lorsque je tente de situer géographiquement les pièces de cette collection à l’instant présent, il y a quelque chose de magique à l’idée d’imaginer qu’elles se trouvent au plus profond des océans aux quatre coins de la planète.

Sismeek Seadiver Officer Back

G : Peux-tu nous présenter la collection Sismeek 2015 ?

La collection Sismeek 2015 est largement inspirée de ce que nous avons réalisé pour les forces armées françaises. Nous avons voulu permettre au plus grand nombre de personnes de porter des montres d’exception issues d’une vraie application militaire. La collection Seadiver est aujourd’hui proposée avec un mouvement hybride (automatique-quartz)​. A la rentrée nous présenterons les déclinaisons automatiques fabriquées en Suisse.

Montage Sismeek Seadiver Officer

G : Qu’est-ce qu’un homme Sismeek ?

Un homme ambitieux, sobre élégant, un homme qui est animé par la passion.

En fait, plus que de décréter un caractère, une identité, c’est un tout. Ce n’est pas tant le caractère de l’homme qui compte mais l’harmonie. L’homme Sismeek s’articule dans un spectre fort et valeureux.

G : Où peut-on vous trouver ?

Dans les airs, au poignet des pilotes des Forces aériennes de la Gendarmerie Nationale. Sous les mers, au poignet des sous-mariniers de la Marine Nationale. Sur les théâtres d’opérations extérieures… mais là je ne peux pas vraiment donner de noms. On peut nous trouver au poignet d’une dizaine d’unités des forces armées françaises.​

Maintenant, si la question est de savoir où nous trouver sans forcément s’engager dans l’armée, la réponse est assez simple. Aujourd’hui, la meilleure façon de nous trouver c’est de s’adresser directement à nous.

Sismeek Seadiver Officer Montre

Nous nous attachons à mettre en œuvre un service irréprochable pour nos clients. Notre réseau de distribution français est dans une phase de développement fort. Après nous être adressé quasi exclusivement aux militaires pendant de longs mois, nous avons la ferme ambition de pouvoir dorénavant offrir nos gardes-temps au plus grand nombre de passionnés.​

​​G :  Un mot pour terminer ?

Passion for action​ : “​Si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant”.

Sismeek Seadiver Officer

Pour en savoir plus sur les montres Sismeek, n’hésitez-pas à vous rendre sur le site de la marque en cliquant sur le lien : www.sismeek.com.

6 réponses à “Bruno Croizé nous parle de Sismeek, de son actualité et de son devenir !”

  1. kirikrush dit :

    Messieurs Les Rhabilleurs,

    Quel est votre avis, votre “expertise” au sujet de cette montre ?

    • Geoffroy dit :

      Bonjour, comme nous l’avons écrit : la boite est de qualité, le mouvement aussi, le tout pour un prix très abordable ! Approuved !

  2. Jean-Charles MICHEL dit :

    Malheureusement je reste moins enthousiaste… Je possède une édition limitée force sous-marine depuis Juillet 2015… et celle-ci présente malheureusement des dysfonctionnements depuis quelques semaines, perte de plus de 15min par jour, trotteuse avec mouvement saccadé… Bref, je crois qu’au delà de la passion de Mr Croizé, celui-ci a surtout dû quitter la planète France… dommage pour une marque qui se voulait française justement… Plus aucun numéro de téléphone ne fonctionne, les mails restent sans réponse, la société est maintenant radiée du RCS… Si quelqu’un a le contact de ce cher Mr Croizé, je suis preneur. Apparemment je ne suis pas le seul à m’y être cassé les dents !
    Je suis preneur de vos conseils en tout cas… 🙁

    • bruno dit :

      Je ne suis donc pas le seul a avoir cette désagréable impression que les actes ne correspondent pas aux mots.
      Ma montre édition limitée ALAT achetée l’année dernière m’a fait défaut. Remontoir cassé.
      Après plusieurs mails sans réponses, enfin un contact me demandant d’envoyer ma montre à l’adresse de la société et que celle-ci me serait retournée réparée dans le mois.
      Espoir de courte durée car après une semaine, ma montre m’est revenue: pas de destinataire à l’adresse indiquée.
      J’apprécierai de rencontrer M. Croisé et de lui faire relire les lignes de cet article !!!
      En attendant je suis possesseur d’une montre qui ne fonctionne plus!

  3. Lardennois dit :

    Bonjour, savez vous ou peut on trouver des bracelets silicone pour les Montres?
    Cdt
    Sandrine

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less