#SIHH 2013 Live : Richard Mille

SIHH 2013
Marque liée roger-dubuis_thumb

Roger Dubuis

Partagez cet article :
IMG_3139-1

En avant ! Les news du SIHH 2013 commencent. C’est après une journée bien remplie que nous vous présentons les multiples découvertes horlogères de ces premières heures passées dans l’ambiance feutrée du salon. Attention, cette journée n’est pas placée sous le signe de l’accessibilité, loin de là. Qu’importe, le principale c’est de rêver. Nous commencerons donc par… – on vous le donne en mille (LOL) – Richard Mille.

Par manque de temps nous vous livrons ici les informations brutes (oui ! on veut que vous soyez les premier informés) sachant que, bien évidemment, nous aurons largement le temps de revenir sur toutes ces nouveautés ces prochaines semaines. Let’s go!

Richard Mille – RM 11-01

Richard Mille a choisi de créer avec Roberto Mancini la RM 11-01. Équipée du calibre RMAC1, cette pièce s’offre un quantième annuel ainsi qu’un chronographe flyback avec un compteur des minutes central et un cadran divisé selon les périodes de jeu.

Son cadran indique les temps de jeu sur une base de mi-temps de 45 minutes et jusqu’à 15 minutes d’arrêts de jeu. Une seule pression sur le poussoir à 4 heures active la fonction flyback et replace l’aiguille à 12 heures, prête à démarrer pour la seconde mi-temps. En cas de prolongation, l’on réactive la fonction flyback et la montre indique désormais les 15 minutes de jeu et jusqu’à 5 minutes de temps additionnel.

Le boîtier de la RM 11-01 reprend le célèbre dessin de la RM 011. De forme tonneau, ce boîtier tripartite en titane grade 5 est étanche à 50 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 20 vis spline, elles aussi en titane grade 5 et de rondelles en acier 316L résistantes à l’usure. 420 heures ont été nécessaires pour concevoir le boitier et plus de 200 opérations d’usinage pour parvenir à ce dessin d’une très grande ergonomie.

Richard Mille – RM 27-01

Cette année encore, Richard Mille présente une montre conçue en collaboration avec Rafael Nadal : le tourbillon RM 27-01. La plus belle et impressionnante des nouveautés Richard Mille ! Une pièce qui pousse les concepts de légèreté et de résistance à leur paroxysme.

Son architecture complexe et inédite vient de la volonté de Richard Mille de mettre au point un mouvement entièrement suspendu au coeur du boîtier.

Inspiré par les infrastructures suspendues du génie civil, Richard Mille voulait adapter ces constructions au monde de l’horlogerie, dans un univers de quelques dizaines de millimètres. La RM 27-01 Rafael Nadal possède une platine reliée au boîtier par quatre câbles d’acier tressés d’une épaisseur de seulement 0,35 mm de diamètre.

Combinant rigidité et souplesse, cette structure protège des chocs le mouvement de seulement 3.5 grammes, poids obtenu grâce à l’utilisation du titane grade 5 pour la platine et la cage de tourbillon ainsi que de l’aluminium-lithium pour les ponts de barillet et de rouages.

La mise en tension de ces câbles est rendue possible grâce à un ingénieux mécanisme de tendeurs situés à 3 et 9 heures et de poulies, agissant comme des pylônes, placées aux 4 extrémités du mouvement. Impressionnant !

La RM 27-01 ne pèse que 19 grammes, bracelet Velcro® compris. Cette pièce sera disponible en édition limitée de 50 pièces.

Richard Mille – Capteur de G Tourbillon RM 036 Jean Todt

Cette année, Richard Mille et Jean Todt se sont associés pour réaliser non pas 1 mais 2 modèles spéciaux. Voici le premier.

La RM 036 reprend la forme tonneau chère à la marque. Le boîtier intègre le calibre RM036, un mouvement tourbillon avec une platine en nanofibres de carbone, entièrement construit en titane grade 5 et en ARCAP. Ce calibre à remontage manuel avec heures, minutes, petites secondes se caractérise par une complication inédite, le capteur de G mécanique.

Système breveté et développé par Renaud Papi en exclusivité pour Richard Mille, le capteur de G fonctionne selon le principe de masse en translation. Assemblé directement sur la platine, ce dispositif complexe est pensé pour retranscrire visuellement le nombre de G accumulé par le porteur de la montre lors de décélérations intenses.

Particularité amusante de la montre, l’échelle placée à 12h, qui indique, grâce à une aiguille si la décélération est sans danger (zone verte) ou si elle atteint un seuil critique pour le conducteur (zone rouge). Sa remise à 0 s’effectue très rapidement grâce au bouton poussoir situé à 9h.

Richard Mille - RM 039 Aviation E6-B Chronographe Flyback

Attention ! Nous atteignons ici un niveau de complexité juste… impressionnant !

Lorsqu’elle a été présentée en 2012, la montre tourbillon RM 039 Aviation E6-B Chronographe Flyback a enthousiasmé les professionnels de l’horlogerie. En effet, Richard Mille a abordé cette pièce comme un véritable outil de navigation pour pilotes confirmés, en reprenant les matériaux et les codes visuels de l’aviation.

Le calibre RM039 est un mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures, minutes et secondes à 6 heures, un affichage de la date surdimensionnée, un chronographe flyback avec compteur secondes, minutes au centre et heures à 9h, les fonctions UTC et décompteur sans oublier le sélecteur de fonctions et un indicateur de réserve de marche.

Toutes ces fonctions ont nécessité la création de 750 composants inédits assemblés dans un mouvement de 38.95 mm de diamètre pour 7.95 mm d’épaisseur comprenant 58 rubis. A noter que 6 boutons poussoirs sont nécessaires pour profiter pleinement de chaque fonction qu’offre cette montre aviation.

Avec près de 750 composants pour le mouvement et plus de 200 pièces pour le boîtier, la RM 039 Aviation E6-B Chronographe Flyback fait partie du cercle très fermé des montres les plus compliquées sur le marché.

C’est pourquoi Richard Mille a souhaité un examen plus approfondi de son utilisation au quotidien et de son évolution dans le temps avant de pouvoir la présenter officiellement. Reste à savoir quand ?!

Richard Mille – RM 58-01 Heure Universelle

Seconde montre développée avec Jean Todt, la RM 58-01 Heure Universelle est le fruit du désire de Richard Mille d’offrir aux voyageurs extrêmes comme Jean Todt la possibilité de se repérer dans ce défilé de fuseaux horaires grâce à une montre, la RM 58-01, équipée d’une complication, l’heure universelle.

Ce mouvement à remontage manuel possède heures, minutes, réserve de marche de 10 jours avec indicateur à 2 heures. D’un diamètre de 34 mm, le calibre RM58-01 repose sur une platine en titane grade 5, un matériau également utilisé pour les ponts. Le tourbillon, situé à 9 heures et qui bat à une fréquence de 3Hz, prend place dans un boitier quadripartite combinant titane et or rouge.

La mise à l’heure se fait tout simplement par la rotation anti-horaire de la lunette, ce qui permet un réglage beaucoup plus rapide. Il suffit de placer à 12 heures, le nom de la ville où l’on vient d’atterrir, pour définir automatiquement l’heure locale ainsi que celle des 23 autres villes du monde grâce au réhaut gradué sur 24 heures. Ce disque noir et blanc permet de distinguer les heures de nuit et de jour et effectue la correction heure par heure automatiquement.

Richard Mille – RM 59-01 Yohan Blake


La dernière et (pas) la plus belle… oups ! Fruit d’une collaboration avec Mr Yohan Blake. La RM 59-01 Yohan Blake, une montre tourbillon aérodynamique, ergonomique, performante et à la structure architecturale inédite, répondant en tous points aux exigences du sprinter et de Richard Mille.

Les ponts qui parcourent le mouvement rappellent les griffes de la « bête », surnom de Yohan Blake. Le boîtier étonne par son épaisseur croissante et sa forme étirée entre 2h et 5h qui suppriment tout frottement de la couronne dynamométrique sur le poignet de Yohan Blake. Il est réalisé dans un composite translucide dans lequel sont injectés des millions de nanotubes de carbone. Cette diaphanéité unique permet d’admirer toute la complexité de ce calibre.

Voilà donc pour ce rapide aperçu des nouveautés de la marque. Prochain stand : Roger Dubuis !

Auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Sébastien Loeb ambassadeur de Richard Mille - Nouveau partenariat 2013

Laisser un commentaire

Découvrir plus d’articles